Top

Quel succès pour le Black Friday en France ?

Vous en avez certainement entendu parler, vendredi dernier était le Black Friday, un jour de soldes incontournable aux Etats-Unis. Mais qu’entend-on réellement par Black Friday ? Ce concept peut-il fonctionner en France ?

Le Black Friday : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit du vendredi qui suit Thanksgiving, une fête majeure aux Etats-Unis qui se déroule le quatrième jeudi du mois de novembre. Le Black Friday est le “vendredi noir”, nommé ainsi en raison des foules massées dans les rues le vendredi suivant cette fête, religieuse à l’origine. D’autres estiment que cette journée doit son nom à la comptabilité. En effet, le commerce est souvent assez peu dynamique fin novembre, les comptes étaient donc écrits en rouge car déficitaires. Le noir représenterait un compte positif pour les commerces.
Le Black Friday est un jour incontournable pour les amateurs de shopping qui peuvent accéder à des remises allant jusqu’à 90%. Cette fête commerciale rencontre un succès important, même si les chiffres prouvent qu’elle a subi une baisse de quelques points cette année. L’objectif est de lancer la période des achats quelques semaines avant Noël.

black-friday

Quel succès pour le Black Friday en France ?

Période morose pour les commerçants, le mois de novembre pourrait parfaitement se prêter à ce type d’événements. De fait, si certains consommateurs ont déjà commencé leurs achats de Noël, d’autres attendent décembre voire janvier, l’une des deux périodes de soldes annuelles.
Depuis 2013, les commerçants français tentent de proposer des remises plus ou moins importantes pour finir le mois de novembre de manière correcte. Mais si certains ont réussi à convaincre, d’autres ont été beaucoup trop timides et n’ont pu inciter les acheteurs à consommer. En effet, aujourd’hui, proposer une remise de 10 ou 15% n’a plus vraiment d’impact sur le comportement des clients. Depuis l’avènement d’internet notamment, ils sont habitués à comparer et à trouver des offres toujours plus stimulantes.
Mais ce qui peut freiner la réussite du Black Friday en France, c’est aussi et surtout la loi. Les soldes sont encadrées en France. Difficile donc pour les enseignes françaises de faire comme les commerces américains et de vendre à perte ce jour puisque c’est tout simplement interdit. Malgré cela, les Français sont de plus nombreux en 2014 à s’intéresser à ce phénomène. Pour preuve, le nombre de recherches sur Google. “Black Friday” a été recherché 60 000 fois en 2013 et 110 000 fois en 2014. Certains magasins ont enregistré une hausse des ventes de 30% ce jour-là par rapport à 2013. Le phénomène semble se démocratiser peu à peu mais aura-t-il le succès escompté ? Seul l’avenir nous le dira.

Comments are closed for this post.