Top
4e lien google AdWords

Que va changer le 4e lien Google AdWords ?

Vous l’aurez certainement noté (ou non), Google a fait un peu de ménage dans ses résultats de recherches en supprimant les AdWords de la colonne de droite et en ajoutant un 4e lien sponsorisé en haut de page. Mais qu’est-ce que ça change réellement ?

Google modifie le monde des Adwords

C’est le 19 février dernier que Google a fait le choix de se priver des annonces AdWords de la colonne de droite et d’ajouter, au passage, un 4e lien en haut, au-dessus des résultats organiques. Il s’agit du résultat de tests réalisés durant des années pour mieux comprendre comment organiser ces annonces payantes. En parallèle, le moteur de recherche a également placé trois liens sponsorisés en bas de page.

A première vue, ce n’est pas tout à fait désagréable, ça fait un peu de ménage sur la page de résultats. Bref, pourquoi pas ? Mais cela n’aura-t-il pas une incidence toute particulière sur le référencement ?

Lien sponsorisé AdWords

4e lien AdWords : quel impact sur le référencement ?

Naturellement, il ne peut y avoir un tel changement, annoncé à l’époque par tous les sites influents, sans que cela n’ait des conséquences sur le référencement.

Pour les spécialistes du référencement naturel, cela entraîne un changement pour le moins majeur. De fait, lorsque Google propose 4 liens sponsorisés en haut de page, il ne reste plus que 9 places dédiées au référencement naturel. Les professionnels le confirmeront, une place, ce n’est pas un détail. Il n’est déjà pas évident de se positionner en première page, si en plus on nous enlève une place, la tâche se corse. Il ne reste plus qu’à espérer qu’il ne prenne pas l’envie à Google de nous imposer un 5e lien AdWords. Attention toutefois, Google a annoncé que les 4 liens AdWords ne seraient utilisés que pour les requêtes les plus importantes. De fait, pour certaines d’entre elles, on retrouve bien trois annonces en haut de page et trois en bas de page.

Pour le référencement payant ou SEA, là encore la donne change. Car, auparavant, lorsque l’on ne faisait pas partie des sites à gros budget, certes on ne rêvait pas d’apparaître au-dessus des requêtes organiques, parmi les trois premières positions, mais on pouvait espérer prendre une place sur la colonne de droite. Or, avec la disparition de celle-ci, il va falloir être tout en haut, ou tout en bas, voire sur la deuxième page. De deux choses l’une : soit Google mise sur le fait que les agences de référencement utilisant les AdWords vont convaincre leurs clients à augmenter leur budget, le CPC risquant d’exploser, soit ce moteur de recherche se tire une balle dans le pied en incitant les internautes à favoriser le référencement naturel.

Faut-il tout miser sur le référencement naturel ?

Nombreux sont les sites spécialistes du référencement qui n’ont pas tardé à analyser cette modification de Google pour savoir si elle avait un impact sur le référencement naturel. Et tous s’accordent à dire que cet impact est tout à fait mineur. Les internautes continuent à privilégier les résultats organiques. Au regard de ces analyses, on peut donc naturellement se demander s’il ne serait pas judicieux de consacrer son budget AdWords qui risque d’exploser à une démarche marketing plus naturelle et durable. Développer son contenu via la rédaction web, être plus présent sur les réseaux sociaux en faisant appel à un community manager, peut-être est-ce le moment de changer de stratégie…

Comments are closed for this post.