Top

Le marketing de la peur

Suite aux récents attentats qui ont touché la France, j’avais envie de m’intéresser au marketing de la peur. Qu’il s’agisse d’alimentation, d’information, de politique ou de santé, la peur attire irrésistiblement et elle fait vendre. C’est pourquoi certains n’hésitent pas à jouer sur nos peurs pour nous attirer dans leurs filets. En effet, il semble que nous soyons plus enclins à être dociles et à perdre notre sens critique lorsque nous sommes inquiets.

Marketing de la peur et alimentation

marketing-peur-alimentationPeut-être l’avez-vous déjà constaté mais les grandes marques jouent avec nos peurs. Risques d’allergies, cancer, cholestérol, tout y passe pour nous vendre de nouveaux produits révolutionnaires ou tout simplement des produits issus de l’agriculture biologique. Bien sûr, certains de ces produits sont de très bonne qualité, ils ne sont pas envahis de pesticides, mais ne pourrait-on justement pas dire aux consommateurs que ces produits sont bons pour la santé, plutôt que de dire que l’on va attraper un cancer en mangeant n’importe quoi ? A force d’effrayer les consommateurs avec les problèmes de santé, on trouve aujourd’hui plus de produits “sans” que de produits “avec”. Sans sucre, sans gluten, sans matière grasse, sans sel, etc. Arrivera-t-on à une société sans plaisir ?

Quand la peur entre dans nos foyers

Il y a quelques années, un site de vente de détecteurs de fumée n’avait pas trouvé mieux que de montrer aux internautes des photos de maisons dévastées par le feu. Un concept intéressant qui a du émouvoir assez de personnes capables d’acheter de manière impulsive un ou plusieurs de ces détecteurs de fumée pour protéger leur famille. Là encore, il est évident qu’un détecteur de fumée peut sauver des vies, mais doit-on à ce point faire peur pour vendre ?

Des extensions de garantie à prix d’or

marketing-peur-garantieVoilà un autre exemple typique du marketing de la peur : les extensions de garantie. Vous avez certainement été confronté à cela au moins une fois dans votre vie. Vous vous rendez dans votre supermarché ou chez un spécialiste de l’électroménager et des produits high-tech, vous achetez une télévision garantie deux ans et on vous propose une garantie hors de prix pour garantir votre télévision pendant 5 ans. Vous tentez désespérément de refuser mais le vendeur insiste sur le fait que cette garantie vous permet de faire réparer votre article en cas de souci, qu’au prix de celui-ci il est raisonnable de prendre une garantie plus longue. Il réussit à jouer avec votre peur, vous ne pensez plus qu’à cette télévision qui peut tomber en panne, et vous prenez une garantie qui, la plupart du temps, ne vous sert à rien puisque ces appareils tombent majoritairement en panne après 5 ans d’utilisation. Mais ce n’est pas grave, vous l’avez prise cette garantie. Au cas où. On ne sait jamais.

Les ONG utilisent le marketing de la peur

Dès lors qu’il s’agit de santé publique, les ONG n’hésitent plus à jouer avec nos peurs. Lutter contre le tabagisme, l’alcool ou le portable au volant, passe aujourd’hui par des pubs choc pour faire comprendre à certains les dangers de telle ou telle pratique ou consommation. En jouant sur notre peur de mourir ou de perdre des proches, les ONG tentent de nous faire réagir. Pour autant, il est assez difficile de déterminer si cette méthode est réellement efficace ou non.

“La France a peur, tous les soirs à 20 heures”

Voilà ce que chantait il y a quelques années Mickey 3D. Et pour cause ! Tout commence par un générique parfaitement étudié sur TF1. Saviez-vous qu’il est très fortement inspiré de la BO du film Les Dents de la mer ? Regardez cette vidéo, c’est assez intéressant.

Mais au-delà de ce générique, vous noterez que les informations sont bien souvent négatives. Hormis lorsque la France gagne la Coupe du Monde de football, il est bien rare de voir nos présentateurs de journaux TV animés d’un grand sourire pour ouvrir leur session. Inondations, attentats, hausse du chômage, etc. Certes il y a beaucoup de négatif dans une France en crise, mais il y a aussi du positif, de la solidarité, des personnes qui réussissent et que l’on devrait mettre plus en avant pour apporter un peu d’optimisme.

Le marketing de la peur et la politique

Difficile d’aborder ce sujet sans parler de nos chers politiciens qui rivalisent d’imagination pour nous faire trembler. Monter les Français les uns contre les autres, jouer l’éternelle carte de l’insécurité, voilà des recettes qui fonctionnent et dont ils auraient tort de se priver. Tout ceci ne doit rien au hasard. Ces politiciens sont entourés de conseillers en communication chevronnés qui ont un vrai sens du marketing politique et qui savent comment toucher les Français et faire appel à leurs vieux démons.


Vous l’avez noté, le marketing de la peur intervient constamment, il est présent dans toutes nos actions, même les plus anodines comme tartiner du beurre le matin en se demandant s’il n’est pas un peu trop gras, si nous n’allons pas faire du cholestérol ou mourir d’un problème cardiaque. Alors soyez vigilant, ne perdez jamais votre sens critique face à des informations ou des marques qui tentent en permanence de vous effrayer ou de jouer avec vos sentiments. Prenez le recul nécessaire et analysez le fonctionnement des publicités et du commerce en général, c’est particulièrement intéressant.

Comments are closed for this post.